fbpx

faites parler
votre marque

Atelier stratégique

La Rubrique est un atelier spécialisé en création de contenu et en stratégie numérique.
En complément 360, une équipe complète de collaborateurs créatifs et innovateurs aux valeurs communes.

Si le design séduit, les mots créent la relation et quand les deux s’arriment, mission accomplie.
Avant de parler il faut réfléchir, élaborer le bon message et le propulser sur les bons canaux.
Qu’il soit informatif, marketing ou story telling, le contenu donne au contenant sa raison d’être.

Stratégie numérique

RÉFLÉCHIR AVANT DE PARLER
CIBLER ET DÉFINIR LES OBJECTIFS

Stratégie marketing multiplateforme

Inbound/Outbound marketing

Ergonomie et arborescence Web

 

Plus d'info

Stratégie numérique

Rédaction

PARLER AUX BONNES PERSONNES
ET DE LA BONNE MANIÈRE

Rédaction Web et SEO

Idéation et rédaction créative

Blogue et storytelling

Contenu éditorial et audit de communication

Traduction

 

Plus d'info

Rédaction

Création

CONCEPT MULTI-TALENTS
ENTREPRENEURS AUX VALEURS COMMUNES

Design graphique

Web et imprimé

Branding

Photographie et vidéo

Développement Web et E-commerce

 

Plus d'info

Création

Média sociaux

CONTENU CRÉATIF ET CIBLÉ
PLATEFORMES SOCIALES PERFORMANTES

Stratégie de contenu et rédaction

Campagnes publicitaires et de conversion

Marketing social

Formation

Plus d'info

Médias sociaux

le contenu donne au contenant
sa raison d’être

BIOGRAPHIE

Marie-Michèle Imbleau a la passion des mots. Ayant porté le chapeau de conceptrice-rédactrice et
de conseillère marketing suite à ses études en communication et politique, elle prend maintenant le rôle de
stratège de contenu et dirige La Rubrique, un atelier stratégique permettant aux marques de se nommer.

Son expérience lui a permis de travailler sur plusieurs mandats de positionnement de marque,
de rédaction multiplateforme et de communication ciblée. Blogueuse à ses heures, elle discute
business, art de vivre et voyage.  Elle s’entoure d’entrepreneurs, de créatifs et de
stratèges performants afin de livrer un produit 360 aux valeurs de notre époque.

M M. Imbleau

BLOGUE

SIGNÉ RUBRIQUE – Blogue Le Moment

À la recherche de textes doux et inspirants? Le blogue Le Moment est pour vous. Santé, bien-être, achats locaux et soins de corps, La Rubrique signe ces billets qui font du bien à l’âme.

Marie-Michèle Imbleau
07 May 2018

BLOGUE

L’importance de l’ADN entrepreneurial

Faites-vous partie de ceux et celles qui comme moi, travaillent chaque jour à bâtir, transformer et raffiner sa personnalité, son caractère et ses valeurs? Dans l’optique de devenir un meilleur être humain, nous accordons beaucoup d’énergie à la croissance personnelle. Je remarque par contre que ce travail est moins encouragé lorsque l’on parle des entreprises.  Pour un entrepreneur, définir son ADN entrepreneurial est aussi important que de se définir en tant qu’individu. Et surtout, aussi important que le produit qui propulsera sa marque.

Si chaque entrepreneur choisissait de créer quelque chose en parfaite cohésion avec son schème d’idéaux et qu’un travail de construction d’identité avait été préalablement fait, les entreprises n’en seraient que plus fortes et plus complètes. Oui, définir son identité fait partie intégrante de la création d’une marque. Avant de songer à la mise en marché, la promotion et la construction des plateformes de communication, il est important de réfléchir à ces cinq points :

  • Quelles sont les valeurs qui guident mon entreprise?
  • À quelles réalité et/ou problématique est-ce que je souhaite répondre?
  • Quel est mon principal avantage concurrentiel ou mon point différenciateur?
  • Quelle est ma clientèle cible – oui, je souhaite vendre à « tout le monde », mais à qui s’adresse mon produit à la base?
  • D’où provient mon inspiration?

Définir sa ligne directrice est la première étape. Elle saura guider chacune des autres offensives et participera à la création d’une cohérence et d’une pertinence.
Qu’en est-il maintenant de la culture d’entreprise? Une seconde étape qui nécessite une plus grande réflexion, mais qui peut être comparée à la mise en place d’un écosystème familial. Chaque membre a son rôle et partage un ensemble de croyances et de règles. Chaque partie a un droit de parole et une envie de partager avec les autres membres de l’écosystème. Les buts ultimes : l’appartenance et le bonheur.

Au même titre qu’un être humain ou qu’une famille, une entreprise qui détient des valeurs fortes et une personnalité solide aura un plus grand pouvoir d’influence et de croissance qu’une entité fragile et désorganisée. D’un même point de vue, une culture d’entreprise bien ancrée et respectueuse de tous saura engager chacune des parties dans la création d’un sentiment d’appartenance profond.

Dans cette réalité guidée par le marketing d’influence, l’accès à l’information et les choix beaucoup trop nombreux, soyez suffisamment habité par votre personnalité et votre culture pour inspirer votre clientèle à vous choisir, plutôt que de laisser celle-ci dicter quel type d’entreprise vous devez être.

Une marque bien établie et guidée par des ambassadeurs convaincus saura survivre davantage aux changements de styles, d’époques et de besoins.

-Marie-Michèle

Marie-Michèle Imbleau
07 May 2018

BLOGUE

L’instrumentalisation des talents

Nous vivons dans un monde de performance où tout doit être créé plus vite et crié plus fort. Pour ceux et celles qui ont, comme moi, opté pour le fascinant monde des communications, nous savons que cette réalité fait partie de notre quotidien. Par contre, n’avez-vous pas l’impression que cette soif de performance et de reconnaissance a tendance à dépasser la présence humaine et son apport dans le processus de création?

L’instrumentalisation des talents. Un terme qui m’interpelle particulièrement. Devenir un instrument de production, au même titre qu’une dactylo ou qu’un pinceau et laisser le résultat mener le bal au profit du processus. Je suis profondément amoureuse du domaine pour lequel je me lève chaque matin. D’un autre côté, j’éprouve un certain malaise avec la déshumanisation du milieu. Le talent est de plus en plus perçu comme un outil de production et les studios de création, une grande chaîne de montage. Pour percer dans le domaine, il faut être bon. Bon dans tout. Être fonctionnel, bien entretenu et s’éteindre que tard le soir pour quelques heures de repos.

Les agences publicitaires modifient leur offre de services afin d’atteindre les consommateurs d’aujourd’hui et se tournent vers les nouvelles générations de professionnels pour y arriver. C’est ainsi que ces talents bruts et éponges à connaissances chaussent les grandes pointures parfois trop rapidement, sans avoir la confiance nécessaire (et disons-le, les connaissances) pour créer ce qu’on leur demande. Modelés, façonnés et polis, ces talents deviennent rapidement instruments dans l’unique but de faire enfin partie de ce monde tant adulé.

N’oublions pas que le «monde publicitaire» est abstrait. Il n’existe pas d’école spécialisée en publicité. Plusieurs d’entres-vous se reconnaîtront si je dis que j’ai choisi la pub grâce à l’émission Tribu.com et que j’ai été embauché suite à mon BAC en communication (le diplôme universitaire le plus abstrait au monde).

Cependant, un mouvement se crée et certains créatifs sont interpellés par une nouvelle réalité et une façon différente de balancer la production et la création. Ils quittent et lancent leur entreprise afin de se spécialiser dans ce qu’ils aiment vraiment, dans ce qu’ils font le mieux et pour suivre un processus qui leur ressemble.

Est-ce que le monde publicitaire que nous connaissons et que nous aimons tant vit une crise identitaire? Je crois que oui. Les agences devront revoir leur façon de fonctionner et certaines sont déjà bien assises dans le train du changement et c’est tant mieux.

Nous vivons dans un monde de choix. Nous choisissons de nous transformer en machine de création et de donner tout ce que nous avons dans le but de créer une différence. Nous ne pouvons être bons dans tout, être bons tout le temps. Redonnons à l’humain sa place dans le processus créatif et acceptons le bon de l’humain comme le mauvais. Par-dessus tout, faisons ce que nous aimons pour les bonnes raisons.

-Marie-Michèle

Marie-Michèle Imbleau
07 May 2018

BLOGUE

Une vie sans filet

L’an dernier,  j’ai décidé de décrocher mon filet de sécurité et de partir ma compagnie. Mes amis et mes contacts me disaient : «Les gens ont besoin d’une pro de création de contenu, tu n’auras aucun problème à te trouver du travail…» Facile à dire! Mais j’y songeais depuis très longtemps. J’adore écrire et j’ai acquis une belle expérience sur le plan professionnel. Malgré tout, est-ce que j’ai ce qu’il faut?

La peur. Avoir peur, c’est être victime d’un état d’esprit; de quelque chose qui n’existe pas. La fameuse peur d’en manquer… manquer d’argent, manquer de clients, manquer de ressources. On me l’avait souvent dit : c’est fou tout ce qui se trouve de l’autre côté de la peur. Je sais bien que c’est cliché, mais nous sommes toujours notre principale barrière.
Dans mes nuits de remise en question, je pesais le pour et le contre et bien souvent, mes arguments contre le changement n’étaient pas bien forts. J’étais prête, mais j’avais si peur de perdre le contrôle, de faire une erreur ou de régresser. Mes arguments en faveur de l’aventure quant à eux, étaient tous si puissants et criants d’une vérité que je voulais atteindre. J’avais le profond besoin de m’affranchir de l’obligation de créer et de me développer en tant que professionnelle, en tant que cerveaux et non en tant qu’outil de travail.

La performance à tout prix, cette réalité de plus en plus présente sur le marché du travail ne répondait plus à la vie que je voulais mener. Le lendemain de ma première crise de panique / épuisement total, j’ai pris la décision de quitter l’agence qui m’a vu grandir afin d’aller voler sans filet et faire ce que j’aime réellement : composer et créer à ma guise. Meilleure décision depuis longtemps.

Je ne dis pas ici que partir à son compte est la solution à tous les maux, au contraire! Être entrepreneur n’est pas fait pour tout le monde. L’important à retenir, c’est plutôt que personne n’est maître de sa destinée sauf soi-même. Il faut arrêter d’être victime de sa vie, d’attendre un signe, une éclaircie ou que quelqu’un nous débarrasse de notre nuage noir. Six mois. C’est le temps maximum que je me réserve pour me plaindre d’une situation. Après, je change ou j’accepte. J’ai donc changé! Se plaindre et ne rien faire, voilà le réel problème. Vaut mieux prendre un risque et appeler le changement que se complaire en zone de confort.

Si tu te lèves le matin en ne pensant qu’à une seule chose : troquer la neutralité pour le défi alors peut-être que tu mérites d’être écouté et entendu. Peut-être que tu es rendu à l’étape du changement. Si ça ne marche pas? Et bien voici une autre phrase cliché qui est vraie à tout coup : quand une porte se ferme, une fenêtre s’ouvre.

-Marie-Michèle

Marie-Michèle Imbleau
07 May 2018

Blogue

BLOGUE

SIGNÉ RUBRIQUE – Blogue Le Moment

À la recherche de textes doux et inspirants? Le blogue Le Moment est pour vous. Santé, bien-être, achats locaux et soins de corps, La Rubrique signe ces billets qui font du bien à l’âme. […]

Read More…

Lire plus

Cliquez

BLOGUE

L’importance de l’ADN entrepreneurial

Faites-vous partie de ceux et celles qui comme moi, travaillent chaque jour à bâtir, transformer et raffiner sa personnalité, son caractère et ses valeurs? Dans l’optique de devenir un meilleur être humain, nous accordons beaucoup d’énergie à la croissance personnelle. Je remarque par contre que ce travail est moins encouragé lorsque l’on parle des entreprises.  […]

Read More…

Lire plus

Cliquez

BLOGUE

L’instrumentalisation des talents

Nous vivons dans un monde de performance où tout doit être créé plus vite et crié plus fort. Pour ceux et celles qui ont, comme moi, opté pour le fascinant monde des communications, nous savons que cette réalité fait partie de notre quotidien. Par contre, n’avez-vous pas l’impression que cette soif de performance et de […]

Read More…

Lire plus

Cliquez

BLOGUE

Une vie sans filet

L’an dernier,  j’ai décidé de décrocher mon filet de sécurité et de partir ma compagnie. Mes amis et mes contacts me disaient : «Les gens ont besoin d’une pro de création de contenu, tu n’auras aucun problème à te trouver du travail…» Facile à dire! Mais j’y songeais depuis très longtemps. J’adore écrire et j’ai acquis […]

Read More…

Lire plus

Cliquez

LES COLLABORATEURS

  • em solutions agence numérique
  • Panache design - studio de design graphique et Web
  • Kariboo - studio de design graphique et Web
  • Tridal communication- studio de design graphique et Web
  • Orfé - Agence de branding

#atelierlarubrique

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.